«

»

Juil 18

Jean-Pierre NEVE

Imprimer ce Article

Séjour montagne massif de BELLEDONNE – 12 au 15 juillet 2019

La chaine de Belledonne vue du Grand Rocher

Avec le beau temps, ce vendredi 12/07, nous étions 12 au rendez-vous sur le parking de la station du Pleynet, premier jour de notre séjour dans le massif de Belledonne, situé entre Grenoble et Chambéry, face à la Chartreuse.

Les rando depuis Fond de France

Depuis le parking du Pleynet la première randonnée nous a menés au Grand Rocher (1926m, 13km 500m de dénivelée), surplombant la vallée du Grésivaudan, sublime panorama sur la Grande Chartreuse à l’ouest et Belledonne à l’est.

Sur le chemin vers le Grand Rocher
Arrivée au Grand Rocher

Bien accuellis et soignés par Céline et son équipe, nous avons passé la nuit dans le gite de la Martinette à Fond de France. Le deuxième jour nous sommes partis en direction du refuge de Combe Madame (1726m). Nous l’avons dépassé, puis cheminé sur le sentier du col de la Croix jusqu’à un replat pour pique-niquer. Retour par Fond de France en passant par la cascade du Pissou. Au total belle journée avec plus de 900m de dénivelée.

Repos dans la Combe Madame
La cascade du Pissou

Troisième jour, dimanche 14 juillet, départ de Fond de France pour les lacs des 7 Laux. Rude montée de 1100m, avec le passage rocheux redouté du « Cul de la vieille ».

Les lacs des 7Laux

Après pique-nique et repos au bord du lac de la Motte, nous avons continué jusqu’au col des 7 Laux à 2184m.

Au col des 7 Laux
Vue sur le refuge des 7 Laux

Ensuite, nous avons repris le sentier vers le refuge des 7 Laux (2144m) où nous attendait Hervé le gardien et son équipe. Ambiance refuge garantie ! Pratiquement complet, certains ont découvert les joies du dortoir : 36 bas-flancs, sur 3 nivaux, 2 WC et un seul robinet. Néanmoins, accueil super sympa d’Hervé, avec un excellent repas roboratif pour récupérer la fatigue d’une longue journée de marche.

Vue du refuge des 7 Laux, lac de Cottepens
Pas chaud ce soir !

Lundi matin, après une nuit plus ou moins bonne, le brouillard recouvrait le refuge. En attendant de meilleurs conditions pour redescendre, certains ont aidé à l’épluchage des légumes. Mais finalement, aucune évolution ne se dessinant, nous avons entamé la descente dans le brouillard.

Epluchage des légumes…
Descente dans le brouillard

La descente, assez difficile au début, nous a semblé interminable (3h 1/2), mais tout s’est bien terminé et nous avons retrouvé nos voitures et le soleil à Allevard pour un prendre un dernier café avant le retour.

Au sujet de l'auteur

Jean-Pierre NEVE

Jean-Pierre NEVE

Lien Permanent pour cet article : http://www.chazay-randonnee.fr/sejour-montagne-dans-belledonne-du-12-au-15-juillet-2019/